Information importante

En raison d'un problème technique, nous n'avons pas pu recevoir les e-mails entre le 1er et le 4 juin 2024. Si vous nous avez envoyé un e-mail pendant cette période, nous vous prions de nous le renvoyer.

Nous vous remercions de votre compréhension et de votre patience.


Brève définition terme «médecine alternative»


La «médecine alternative» tel que l’entend la profession de naturopathe avec diplôme fédéral signifie que les actes professionnels sont fondés sur un concept global alternatif et médical – qui repose sur la médecine empirique – distinct de la médecine conventionnelle. Concrètement, les actes de médecine alternative se font de manière holistique, conformément à nos principes, en incluant et intégrant toutes les autres approches thérapeutiques, peu importe que celles-ci soient issues de la médecine conventionnelle ou de la médecine complémentaire.

Par conséquent, les procédés appliqués peuvent indifféremment être alternatifs (par exemple des médicaments complémentaires ou des phytomédicaments à la place des principes actifs chimiques-synthétiques) ou complémentaires aux traitements allopathiques («de la médecine académique») ou aux autres traitements de médecine complémentaires et thérapeutiques.

Les méthodes et concepts de médecine alternative mettent toujours en avant la stimulation des forces d’autoguérison (dans le sens d’une autopoïèse) en ayant recours aux ressources des patients et à l’auto-efficacité.


Renforcer la médecine alternative non-médicale


Une qualification professionnelle reconnue au plan fédéral pour la médecine alternative non médicale - voici l'objectif majeur de l'Organisation du monde du travail de la médecine alternative suisse OrTra MA qui a été atteint en avril 2015. Cette réglementation de la profession constitue un important jalon dans le système de santé suisse. Au plan européen, une certification reconnue joue un rôle pilote et agit comme ancrage de la médecine alternative dans la société!

Fondée en 2008, l'OrTra MA est une alliance d'associations professionnelles et scolaires, ainsi que d'autres organisation de médecine alternative. Que ces organisations qui représentent divers intérêts et diverses disciplines – médecine ayurvédique, homéopathie, médecine traditionnelle chinoise, et naturopathie traditionnelle européenne – travaillent dorénavant ensemble de façon contraignante et méthodique, représente un grand succès. Ceci permet ainsi de défendre au plan national les intérêts des membres lors de la conception et de la mise en oeuvre de la formation professionnelle.

La réglementation de la profession ...

  • contribue à garantir la liberté thérapeutique.
  • permet de consolider le système de santé de façon plus étendue.
  • garantit la préservation des méthodes curatives traditionnelles.
  • assure aux thérapeutes un niveau élevé de compétences professionnelles et spécialisées.
  • est garante d’une sérieuse protection de la santé grâce à des diplômes fédéraux.

Actuel


23 mai 2023

Postes disponibles

L'OrTra Médecine alternative (OrTra MA), dont le siège est à Solothurn, est responsable de l'organisation et du développement de l'examen professionnel supérieur (EPS) pour les praticiens en médecine naturelle. Elle est également responsable, sur mandat des associations membres, de la politique professionnelle dans le domaine de la médecine alternative.

Vers les postes disponibles